L'amour inconditionnel... une utopie?

Publié le 1 Septembre 2018

Et bien ce thème s'est imposé à moi, notamment suite à un commentaire constructif sur mon dernier article concernant les jumeaux solaires. Mais qu'est-ce que cet amour qui semble venir des années New Age? Et bien réfléchissons y ensemble si vous le voulez bien...

Je vous propose mon point de vue et vous attends dans vos commentaires pour échanger, si vous le souhaitez.

L'amour inconditionnel, n'est pas pour moi l'amour sans conditions.

Il ne s'agit pas d'aimer à en mourir... je pense notamment aux êtres qui s'attachent à des pervers narcissiques. Ces cœurs tendres et bienveillants car facile à attraper et à manipuler ont cru savoir ce que voulait dire, amour inconditionnel, alors qu'ils ont aimer sans conditions. Non pas qu'ils l'aient voulu, on ne se dit pas un beau matin, " Tiens, si je tombais dans les griffes d'une âme qui ne saura jamais m'aimer! au point de me pousser à perdre mon âme?" . Car pour les victimes de pervers narcissiques, c'est ce qui se passe... l'âme est tellement en souffrance qu'elle s'éloigne petit à petit de ce monde, jusqu'au point de vouloir en finir avec la vie.

Elles ont tout essayé pour que cet autre l'aime, mais cet autre ne ressens pas d'amour, son cœur est froid. Alors elles (les âmes blessées) ont donné toute la chaleur de leur propre cœur pour que celui de l'autre se mette à battre également... sans conditions elles ont tout donné au niveau de leur joie, de leur tendresse, de leur amour, de leur compassion... Malheureusement si elles ne parviennent pas à en être libérées, ces âmes s'éteindront dans une souffrance épouvantable... rejetées, humiliées, leur âme a été battue à mort... Donc, non , il ne faut pas être dans l'amour sans conditions. C'est s'oublier! Ne plus exister!  Evidemment cet exemple atteint un degré extrême, il s'agit d'une manipulation d'une âme pour que l'autre récupère la substance vitale qu'est l'amour. Le flux ne va toujours que dans un sens, de la victime au manipulateur.

Ce n'est pas cela l'amour inconditionnel.

L'amour inconditionnel est pour moi, l'amour que peuvent ressentir les parents qui "aiment" leurs enfants. On les aiment nos enfants! sans attendre en retour de recevoir, car de toute façon ils nous renvoient cet amour directement quand ils sont petits , et indirectement quand ils grandissent. Vous les aimez mais vous n'allez pas tout accepter de leur part et surtout pas les caprices, car ce n'est pas leur rendre service.

Et bien c'est cela, un amour bienveillant, altruiste.

Ce peut-être aussi l'amour que l'on ressent pour nos animaux domestiques. Vous leur donnez votre amour sans attendre en retour, sauf leur présence et le respect. C'est cela aussi, un amour où l'on est respecté pour nos différences, nos besoins et cela passe par la communication.

Il y a l'amour inconditionnel que l'on peut ressentir pour les végétaux, la Terre, l'Univers... Cet amour vibre en vous, vous le ressentez au niveau du chakra du cœur, vous le sentez pulser, s'expanser quand vous regarder l'objet de votre amour inconditionnel.

Et quand vous le faites, vous n'êtes pas en attente car vous recevez immédiatement en retour un sentiment d'amour et de paix. C'est ce qui se passe lorsque vous regardez dans les yeux votre animal de compagnie, à un niveau au dessus votre enfant... et bien c'est quelque chose que vous pouvez ressentir pour un homme ou une femme. 

L'amour inconditionnel est pour moi une vibration qui nous fait ressentir un sentiment d'amour puissant, qui nous rend heureux sans que l'autre ne fasse quoique ce soit, mis à part nous regarder avec amour, nous respecter, nous montrer de la tendresse. Par son regard, ou sa présence si lui même est en amour inconditionnel l'énergie circule entre vous et lui, ce qui vous nourrit. Plus cette énergie circule entre vous, plus elle s'intensifie.

Contrairement à l'amour sans conditions où vous vous étiolé(é), avec l'amour inconditionnel quand il est "partagé" vous vous développé(e). Il y a tout de même une notion de partage par la présence ou la communication.

Si l'amour inconditionnel n'est qu'unilatéral, que l'autre ne ressente rien de semblable, celui qui émet cet amour ne sera pas nourrit d'amour donc finira par s'éloigner. Non qu'il ne vous aimera plus, mais il offrira cet amour inconditionnel à ceux qui sauront le faire fructifier, car il n'y a rien de plus triste quand l'amour projeté est écarté, fragilisé, détruit.

Les animaux, vos proches, l'Univers, la Terre émettent inconditionnellement cet amour car il se savent aimés (même la Terre et l'Univers car c'est un fait universelle, l'amour est l'énergie de vie qui nous constitue), donc si vous les aimez inconditionnellement alors les énergies circulent. Si vous vous fermez à eux alors vous ne recevrez pas cet amour. Ce n'est pas un amour qui se déverse dans le vide.

L'amour attire l'amour... si votre amour inconditionnel n'est pas accepté par votre autre, votre enfant  ou votre animal(car blessé), alors votre amour sera persévérant jusqu'à ce qu'il mette en péril votre être. Si votre être est blessé à son tour, cela ne pourra plus exister. l'amour inconditionnel est puissant mais difficile à maintenir sur une longue période si il ne peut passer librement, être échangé.

Il ne peut se confondre avec l'amour-dépendance affective car il ne vous fait pas souffrir du manque; Mais si l'autre vous manipule, vous fait souffrir retirez vous, vous ne pourrez échanger ensemble un amour inconditionnel et vous risquerez d'y brûler vos ailes.

Aimez inconditionnellement ne veux pas dire tout accepter de l'autre, se plier à ses volontés. S'il vous aime inconditionnellement, il devra être capable d'entendre vos besoins également pour que le partage se fasse. Car l'amour est une énergie de "partage" qui ne peut être bloquée chez un partenaire ou un autre. 

Voilà, il me semble que c'est cela l'amour inconditionnel, une énergie de partage, bienfaisante, puissante mais fragile si elle n'est pas acceptée.

Elle se dirige vers tout être mais ne pourra se maintenir que sur ceux qui auront le cœur ouvert, si elle persiste jusqu'à être blessé(e), ce n'est plus un amour inconditionnel,  mais un amour sans conditions où vous acceptez de vous perdre. Avec l'amour inconditionnel on ne se perd pas, il y a toujours Vous et il y a l'Autre. Vous êtes 2 et ne devenez pas 1 pour qu'un des deux disparaisse...

En cette période il est de plus en plus facile de ressentir un amour inconditionnel pour la Terre, les végétaux, les animaux et l'Univers  car une énergie d'amour puissante nous traverse. Alors je vous souhaite de pouvoir profiter de ces moments de béatitude et de réussir à l'appliquer dans votre vie de couple car c 'est le plus beau des cadeaux que l'on peut faire à son autre et à l'Univers car nous participons à la propagation de cette énergie sans la retenir...

Paix, AMOUR et Lumière

L'amour inconditionnel... une utopie?

Rédigé par sagessequantique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
Bonjour Sandrine. Oui "en gros" vous décrivez bien l'amour inconditionnel. Je ne rentre pas dans les détails car cela ferait l'affaire du mental hi hi hi ! Pour rire un peu, même si c'est sérieux, voilà ce que je dis à ma minette (elle a l'air d'apprécier vu son regard et ses ronrons) Tu es dans mon coeur et Ioco (mon autre chat) aussi, et aussi X... et il y a de la place pour tous ! Moi c'est grâce à X que j'ai pu vivre l'amour inconditionnel ; les détails n'ont pas d'importance... Ceci dit je n'affirme pas avoir cet amour pour tous mais JE SAUS ce que c'est maintenant et, comme vous le dîtes, s'il y a tristesse, ou autre sentiment "négatif" ce n'est pas de l'amour inconditionnel...Belle continuation !
Répondre
A
Bonjour,
L'Amour, c'est ce que l'humanité a toujours cherché, il est le but de l'homme et le rêve idéal de la Femme, il est la grande force qui régit l'univers, il peut tout, le bien comme le mal, il domine les temps et les âges, il se trouve à la source de toutes les religions, il est la religion même dans son principe ; toutes les philosophies l'ont discuté, il règne dans l'histoire des rois et dans les légendes populaires, il a été, tour à tour, béni et maudit, permis jusqu'à la licence et défendu comme le plus grand des crimes. Il est la source de mille préjugés religieux ou sociaux qui, presque toujours, résultent du malentendu qui règne sur cette question entre les hommes et les femmes, acteurs indispensables de cette idylle, mais qui ne la comprennent pas de la même manière.
L'homme, malgré l'expérience de l'histoire, n'a pas encore compris que l'amour de la femme est un phénomène qui a une réaction spirituelle : c'est ce qui le sanctifie.
La femme, malgré les désillusions de ses aïeules, ne veut pas encore savoir que l'amour masculin est un phénomène qui a une réaction brutale : c'est ce qui le condamne.
Pendant que chez la femme le fluide d'amour aspire à monter, chez l'homme il aspire à descendre. C'est sur cette différence que fut basée la grande lutte de sexes dans l'antiquité ; elle dure encore.
Faire luire sur cette question la lumière définitive de la science, c'est donner à l'humanité le moyen de sortir de l'état de malaise général que le malentendu sexuel a causé dans le monde. Il faut, une bonne fois, que chaque sexe sache comment l'autre aime et pense, afin d'éviter les heurts qui blessent l'amour-propre et finissent toujours par faire de deux amoureux deux ennemis irréconciliables.
Je me permets de vous transmettre l'adresse de mon blog au cas où vous trouveriez un peu de votre précieux temps à lui consacrer.
Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/
Cordialement.
Répondre