L'après pleine Lune de juin! Bouleversante!!

Publié le 6 Juin 2020

Quelques jours avant cette pleine Lune du 5 juin, vous avez pu être déjà chahutés par vos émotions… un torrents d'émotions qui ont pu vous submerger face à une ou plusieurs situations conflictuelles qui durent depuis un moment… Mais ce n'est rien face à cette après pleine Lune, tout ce qui a  besoin d'être mis en lumière au niveau de nos relations ressort puissance 10... des explosions de ras le bol, de colère, de susceptibilité… 

Tout est exacerbé… voire démesuré… pour nous faire prendre conscience du problème… un problème que nous avons voulu ignorer sans doute depuis un long moment… 

Dans votre vie familiale, ce peut être la mise en évidence d'abus de votre entourage vis à vis de vous, ou bien l'inverse, vous qui avez abusé de la générosité de votre entourage..

Dans votre vie sentimentale, ce peut-être la révélation d'une situation que vous n'aviez pas vu venir, ou bien des éclaircissements brutaux de situations figées dans le temps qui ont pu vous faire souffrir…  

Vos blessures d'âmes sont en cours de guérison si vous parvenez à Voir ces émotions liées à l'abandon, au rejet, à l'humiliation, à la trahison et à l'injustice… Si vous parvenez à dépasser la douleur liée à cette remontée d'émotions qui vous précipitent vers le fond… Si vous parvenez à voir, à comprendre que vos souffrances sont liées à des blessures qui ne sont pas guéries… si vous parvenez à comprendre que l'autre en face de vous responsable… du moins le croyez vous… de votre douleur n'est que le reflet de votre illusion… de votre "rêve"... 

Durant cette période, comme je vous en ai déjà longuement fait part, et comme je l'ai développé dans mon dernier livre, Processus d'une transformation vibratoire - l'Ascenssion, les liens d'âmes vont se retrouver pour aider à la transformation vibratoire… mais parmi ces couples sacrés, certains ne parviendront pas durant cette vie à retrouver leur double, soit qu'il ne s'est pas incarné, d'où le manque troublant d'un jumeau depuis l'enfance, soit que les bonnes synchronicités n'ont pas eu lieu pour les retrouvailles. N'oublions pas que ces liens puissants génèrent tellement de troubles, de bouleversements émotionnels dans la vie de ceux qui les vivent que la probabilité pour que cela se transforme en un couple sacré est très faible.

Le parcours des flammes jumelles semble romantique à souhait, mais il n'en est rien, il s'agit d'un parcours d'initié particulièrement difficile….  Pour que les deux individus parviennent à élever leurs vibrations et être en harmonie, sachant que leurs rencontrent sont particulièrement magnétiques et perturbantes, à chaque vis à vis , un travail se fait au niveau de l'âme sur les liens karmiques, sur des blessures karmiques… C'est un long et douloureux processus de transformation. 

Mais si vous le vivez et que vous percevez une amélioration accrochez vous, à l'inverse si ce lien vous fait beaucoup trop souffrir coupez le, aucun sacrifice ne pourra aider à l'élévation vibratoire… seules les vibrations d'amour le peuvent. Si vous ne parvenez pas à recréer dans la matière ce lien d'âme poursuivez n'en soyez pas éperdument blessé, prenez conscience du travail que votre âme a accompli, de votre éveil puissant, de votre transformation personnelle vibratoire, admettez que l'échec laissera de la place à une nouvelle aventure, votre travail n'est pas fini il se déroulera différemment du plan initial, mais il se fera… la vie est adaptation perpétuelle ne l'oubliez jamais...

Nous sommes tous dans une phase de fin de cycle, que nous soyons en lien d'âmes ou non… Alors nous devons tous dépoussiérer nos champs énergétiques pollués par nos anciennes blessures… Alors mes amis, je vous souhaite beaucoup de courage… cela tangue, nous sommes chahutés, mais nous ne sommes pas coulés...

Paix, Amour et Lumière

Processus d'une transformation vibratoire Sandrine Laroche édition EDILIVRE, en vente sur Amazon

L'après pleine Lune de juin! Bouleversante!!

Rédigé par sagessequantique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article