Accrochez vous à l'AMOUR.. ça va pulser!

Publié le 4 Novembre 2020

Nous voici dans une période étrange... difficile de reconnaître notre ancien monde... qu'il soit interne.... notre monde intérieur  subit une métamorphose, un nettoyage énergétique ultra puissant .... ou externe comme notre monde externe, celui dans lequel nous croyons Vivre...

Notre monde intérieur a subi l'action d'une tornade ultra puissante... elle était nécessaire pour nous libérer de chaînes invisibles du passé... des égrégores, des énergies incrustées qu'ils nous était impossible de déloger seul... vous avez pu ressentir et vous pourrez ressentir encore dans votre corps des décristallisations importantes, des allègements au niveau du coeur.... une paix peut même essayer de s'installer si vous parvenez à ne pas prendre les énergies de peur qui circulent...

Avec ce nettoyage vous allez comprendre vos blocages, vos obsessions passées, un éclairage lumineux va prendre place vous libérant encore plus des poids de votre/vos passés.

A partir de ce moment là vous allez voir se manifester dans votre monde dit " extérieur "des personnes, des situations qui jusque là ne pouvaient le faire... vous apportant davantage de bien être...

C'est l'élévation des fréquences, vous allez les percevoir d'autant plus si vous êtes un sensitifs... alors  dans ce cas accrochez vous à la vibration d'Amour, celle qui provient de l'origine de tout ce qui est... elle est présente en vous.... il vous suffit de vous relier à votre coeur... par la méditation, abaissez votre niveau de conscience pour passer à la limite de l'endormissement, alors vous serez connecté aux vibrations puissantes qui inondent la planète....vous pourrez vous syntoniser sur elles pour vivre le changement avec plus de facilité dans tous vos corps...

Si vous me le permettez, faites vibrer fort en vous les mots suivants avec conscience : 

  PAIX, AMOUR et LUMIERE 

 

 

Accrochez vous à l'AMOUR.. ça va pulser!

Rédigé par sagessequantique

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article