Publié le 27 Août 2014

Nous y sommes!! Les sciences reconnaissent, par l'intermédiaire de scientifiques reconnus, que notre réalité est le produit d'un programme mathématique.

Certes, ils 'affirment pas que nous sommes dans un programme informatique, mais ils admettent (pour certains) que ce monde est une "irréel", je m'explique: l'essence du monde est mathématique! voir: http://www.larecherche.fr/actualite/mathematiques/max-tegmark-essence-du-monde-est-mathematique-22-07-2014-178822

Nous ne sommes pas loin d'imaginer une matrice, et c'est ce que de nombreuses personnes dans le domaine spirituel ont fait depuis longtemps.

Que sommes-nous? Un rêve éveillé? Un rêve profond?

Nous construisons inconsciemment ce monde, nous sommes les co-créateurs de ce monde "mathématiques".

Si vous doutez, je vous invite à étudier même sommairement la physique quantique.

Lorsque nous sommes dans un état de non conscience (de ce qu'est notre réalité), c'est à dire d' illusion, nous sommes dans un état endormi. Je compare cet état à celui du papillon de nuit attiré par la lumière, mais encore bien loin de pouvoir l'admirer directement.

Puis, il se produit quelque chose et le papillon de nuit devient une chrysalide. Il se transforme de l'intérieur et progressivement devient capable de vérifier qu'il est dans un monde de formes pensées. Des formes pensées qui deviennent bien réelles pour nous,( en tout cas dans ce rêve).

Et lorsque le papillon sort de sa chrysalide, c'est l'illumination, il vit en pleine lumière, dans un rêve éveillé. Il conscientise de façon mathématique, comme une inspiration, le cerveau l'induit mécaniquement, cependant cette fois-ci dans l'état éveillé, il devient possible avec le cœur de créer un monde mathématique d'harmonie.

Notre réalité n'existe pas...

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Repost 0

Publié le 14 Août 2014

La planète est en pleine mutation, transformation. Ce phénomène est comparable à une mutation ou à la transformation de la chrysalide. Elle change son niveau vibratoire. Les perturbations climatiques ou sismiques sont certes cycliques mais en cette période, les ajustement de la planète (visible depuis l'espace, sa forme change, fluctue) agissent directement sur l'électromagnétisme de la planète et de la vie qu'elle abrite. Cette période d'accouchement correspond au passage à l'âge adulte de l'humanité. Elle se doit de passer l'étape d'initiation seule. C'est son libre arbitre. Le pouvoir de la pensée est la solution. Pour passer le cap dans des conditions acceptables, il est temps que l'ensemble de l'humanité ouvre son centre d'énergie du cœur. Un lien doit s'établir intimement entre la planète et l'Homme. Un lien d'amour inconditionnel et non de profit. Il ne peut plus y avoir de conception d'égo par le profit. Les vibrations ressenties influencent grandement le système nerveux de l'humanité et peuvent lui permettre d'acquérir des capacités latentes comme la télépathie. Ces capacités devraient assurer la chute de l'égo , si toutefois l'humanité s'assagit et grandit. Si elle parvient à réaliser son côté temporaire, alors parviendra-t-elle à se relier à l'indispensable, à savoir les liens du cœur. De plus en plus de personnes peuvent se réveiller guérisseur, enseignant, bâtisseur. Il ne faut pas fermer les yeux face à ces opportunités. c'est le moment. L'heure de devenir ce que vous êtes et d'agir pour le bien de la planète et de la vie. Le rôle protecteur de l'Homme doit à nouveau pouvoir s'exprimer pour sauver la vie. Les animaux ne méritent pas les maltraitances gratuites ou industrielles afin de tester les substances créer par des apprentis sorciers qui ne maîtrisent pas les conséquences. Le secteur alimentaire est effrayant, qu'est donc devenue l'humanité? Une humanité sans cœur qui utilise la vie, la consomme. Alors que son corps lui hurle par ses douleurs, ses maladies, qu'elle fait fausse route. L'humanité n'est pas faite pour manger des animaux. la vie existe sous diverses formes, espérer entrer en contact avec une autre forme de vie correspond à un état obligatoire où l'enfant s'aperçoit qu'il n'y a pas que lui, qu'il a un entourage. Cependant pour arriver à ce stade il faut laisser derrière soi tous les comportements qui nuisent à l'expression de l 'énergie du cœur.

Bonne ouverture énergétique en ce mois d'août.

Message dossiers Akashiques aout 2014

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Repost 0

Publié le 1 Août 2014

Rédigé par sagessequantique

Repost 0

Publié le 1 Août 2014

Chrysalide

La métamorphose

Ω α ∞

Carnet de bord d’une ascension…

«La vague cosmique. »


Avant-propos

Si je partage avec vous ces quelques lignes, c’est que j’ai rencontré comme vous, j’imagine, le besoin impérieux de lire des sujets en rapport avec ce que l’on nomme l’ascension. Mais tout d’abord démystifions le terme Ascension. Si vous me le permettez, je vous communiquerai ma version sous une forme très simplifiée : «Elévation de la fréquence vibratoire de la planète et de la vie qu’elle abrite ».

Nous vibrons individuellement selon notre état de pensée. Les basses vibrations correspondent aux idées « noires » comme la haine, la peur, la colère… et les hautes vibrations sont liées aux sentiments d’altruisme, de compassion et d’amour inconditionnel (pas le sentiment amoureux).

Ce court « journal » me permet de vous offrir un exemple parmi tant d’autres, de ce que peuvent être les symptômes de l’ascension. En espérant ainsi pouvoir vous aider…

Introduction

Depuis 2012, bon nombres de sujets ont été écrits sur l'ascension et l'éveil spirituel. Et si vous avez choisi ce livre, c'est que vous êtes à la recherche d'une reconnaissance. La reconnaissance de ce changement dans votre vie et surtout dans votre corps. De nombreuses personnes sont concernées par les changements vibratoires cosmiques et telluriques. Car il s'agit bien de cela, d'une transformation vibratoire. Mais voilà, ce qui vous arrive, vous est propre Et il est fort probable vous soyez seul à rencontrer cette métamorphose dans votre environnement proche. Alors que faire ? Comment réagir ? A qui en parler ? Et surtout à quoi s'attendre ?

Grâce à internet, il est possible de découvrir que vous n'êtes pas le seul, que vous vivez un grand moment et bien que perturbant, il est exceptionnel. Vous devez être reconnaissant de le vivre quand tant d'autres personnes passent à côté de la Métamorphose.

Cependant, il existe un revers à la médaille, ce sont les symptômes que je vais tenter de présenter dans ce livre. Je partirai de mon vécu, car il me semble prétentieux de vouloir analyser les transformations vibratoires de mes semblables. Et comme toute personne subissant ce cataclysme intérieur, j'ai besoin de le partager. Comme je vous l'ai dit il y a quelques instants, il est plus que probable que votre entourage soit sourd, voire pire complètement hermétique à ce changement. . Il est vrai que le problème avec l’entourage est qu'il nous étiquette ; nous sommes Madame ou Monsieur Intel, fils ou fille de, de profession lambda, habitant de... Nous sommes répertoriés, et il est impossible de faire « reset ». En tant que personne évoluant sur la vague cosmique, nous sommes considérés comme la « bête noire », celle qui aura voulu se faire valoir plus qu'un autre. C'est l'égo qui est pointé du doigt, car nous vivons dans une société de l'égo. Pour comprendre au-delà de l'égo il faut avoir créé son jardin intérieur, développé de la compassion pour la vie en générale, bref avoir forcé l'éveil spirituel ! Mes propos semblent radicaux pour notre bien aimé entourage, il est vrai que c’est à nous également de les rassurer, et d’accepter d’être différents. Ils ont eu aussi le droit à la différence.

Dans ce petit livre, il ne s'agira pas de répertorier comme une revue médicale, les symptômes potentiels qui vous arriveront ou qui vous sont déjà arrivés. Je pense que les changements physiques sont liés à notre état d'ouverture de conscience. C'est pourquoi je tâcherai de vous dévoiler sans tabous les étapes de ma métamorphose. Elle m’est propre, et sans doute bien petite en comparaison de la vôtre….Je vous demande toute votre indulgence face à ce petit journal intime destiné à toute personne qui comme moi cherche à la fois à comprendre ce qui lui arrive, et à se rassurer. Je suis consciente qu’à l’instant où j’écris ces quelques lignes, de ne pas avoir accompli ma « métamorphose ». Et j'avoue ne pas savoir si un jour elle s'arrêtera...Puissiez-vous trouver le réconfort nécessaire à votre pleine transformation !

Chapitre I

Le séisme

Cela fait maintenant presque 10 ans que les premiers symptômes sont apparus. A cette période, j'étais comme toutes les mères de jeunes enfants, débordée entre les couches, les tâches ménagères et mon travail. Mon aspiration était alors le repos et trouver un peu de temps pour moi. Je suis passée par des états psychologiques très émotifs, sans doute liés à la grande fatigue physique du moment. Mais il y eut d'autres phénomènes qui attirèrent mon attention. Je crois ne pas me tromper en vous disant que cela a commencé par mes mains. Une sorte de chaleur électrique ou plus exactement de vibrations. A chaque fois que mes mains étaient comme prises dans un étau de tension électromagnétique, mon esprit était contrarié par toutes les aberrations du monde contemporain. Je souhaitais ardemment trouver des solutions pour aider mon prochain. Les premiers êtres à avoir attiré mon attention et pour qui j’ai réfléchi sérieusement à créer une association furent les sans domiciles fixes. Je trouvais et je trouve encore injuste qu’il y ait parmi nous de nombreuses personnes souffrant de la faim, du froid et de la solitude. Dans une société qui se veut avancée d’un point de vue technologique, c’est inadmissible de constater que rien ne permet d’enrayer définitivement ce malheur. Evidemment je réalisai rapidement qu’à mon petit niveau d’illustre inconnue, je devrais trouver une force exceptionnelle pour arriver à monter quelque chose de durable et surtout d’efficace. Des idées me venaient sur le recyclage de nos objets courants, comme les couvertures polaires... ce fut ma première inspiration. Distribuer toutes les couvertures polaires récupérées. Cette utopie ne vu pas le jour. Trop occupée par ma vie de maman, pas assez d’énergie et sans doute trop idéaliste à ce moment-là. Mais en plus d’être bousculée d’un point humanitaire, mon corps s’est manifesté. Sans que je désire cette transformation, des symptômes nouveaux sont apparus et se sont amplifiés. Mes mains continuaient de chauffer et de vibrer. Mes jambes commencèrent également à vibrer, et l’aspiration de mon âme s’est davantage manifestée. Il fallait que j'aide... J'ai continué cependant à vivre ma vie d'avant, sans rien pouvoir changer. C'est alors que des « maux » sont arrivés. Et avec eux, ce que l'on appelle la synchronisation, c’est-à-dire que des évènements se sont présentés à moi me permettant d’obtenir une réponse à un problème ou tout simplement de progresser dans la voie qui est la mienne. Mon état d'âme aspirait de plus en plus à la paix et à l'harmonie. Puis un grand choc émotionnel dans ma vie s’est produit avec le départ de deux êtres chers. J’étais complètement secouée de l’intérieur, mon petit monde venait de s’écrouler. J'ai été alors attirée par des lectures en rapport avec la vie de Jésus-Christ. Sans doute est-ce due à mon éducation chrétienne. Tout d'abord des romans, puis les romans ont posés quantités des questions. J'ai entrepris de lire des essais, chose qui ne m'intéressait pas auparavant. J'ai alors été complètement bouleversée. Je découvrais pas à pas une passion profonde, innée, dépassant ma volonté. Il fallait que je comprenne, la « Vie », son sens, et ce que je faisais sur cette Terre. Ce sont les textes apocryphes des évangiles retrouvés dans le désert de Nag Hamadi en 1945 qui ont attiré mon attention, et au cours de leur lecture, il s'est produit un phénomène exceptionnel (à mes yeux…). Alors que les 114 logia de l'évangile de saint Thomas ne m'inspiraient que des migraines, certaines phrases prirent brutalement un sens profond. J'étais inspirée. Je me suis mise à consigner les quelques réflexions sur chaque logia, tout au moins celle qui me parlaient fortement. Et ce que j'en ai synthétisé m'a époustouflé. Ma première réaction fut de pouvoir le partager. Mais mon entourage ne semblait absolument pas sensible à ces analyses. C'est pourquoi j'ai « osé » écrire « Voyage initiatique au cœur de nos origines ». Ma soif de connaissances m'avait envoyée vers des domaines que j'aurais qualifié d'inintéressant il y 10 ans de cela. Et pourtant la science, l'histoire et les textes anciens (religieux, hermétiques ou philosophiques) se sont mariés pour donner sous mes yeux un joyau. Les portes du mystère de la vie semblaient à porter de mains. Tout du moins, c'est ce que j’ai cru à l'époque, car depuis j'ai compris que nous franchissons des portes dont le nombre est sans fin. Ce qui est rassurant quelque part, car franchir la dernière, ne donnerait plus le goût de poursuivre cette expérience, n'est-ce pas ?

Ne vous y trompez pas, durant 5 ans j'ai poursuivi à un rythme d'escargot mes recherches et continué à vivre dans un monde qui me semblait de plus en plus étranger. Mon corps s'est alors à nouveau manifesté. Cela a commencé par un mal de pied épouvantable. Une nuit sans raisons, j'ai été prise d'affreuses douleurs à l'articulation du pied gauche. N'y tenant plus le lendemain matin, je me suis rendue aux urgences, aucun médecin ne pouvant me recevoir. Et là, ce fut « étrange ». Une rencontre dont je me rappelle encore. L'urgentiste fit son travail en auscultant sérieusement ce petit pied qui criait sa douleur. Et comme s'il parlait de la pluie et du beau temps, il m'a emmené sur un sujet religieux. Celui-là même qui attirait toute mon attention depuis plusieurs mois. Nous avons entrepris de parler des dogmes, déplorant l'un et l’autre l'absence de transparence des mondes religieux. Je suis sortie heureuse de savoir qu'il n'y avait rien de grave, bien que la douleur n'ait pas disparu et qu'il n'y ait pas eu d'explications quant à sa cause. En fait, j'étais heureuse d'avoir échangé pour la première fois sur un sujet qui me tenait à cœur, sans être regardée de travers, et sans avoir peur du ridicule. Je réalisai à ce moment précis que mes recherches n'étaient pas tabous, ni incongrues bien que mon entourage m'ait fait passer le message inverse. Cette première douleur physique inconnue dura presque deux ans, et sans aucune raison, elle disparue.

Chapitre II

L'électrochoc

Scientifique je suis et scientifique je resterai. En parallèle de mes tentatives de compréhension des textes hermétiques, mythiques et mystiques, j'ai cherché dans les découvertes scientifiques les plus récentes, l'explication sur l'origine de l'humanité, de la vie et de l'Univers. C'est alors que je me suis confrontée à la physique quantique. Un « univers » passionnant. Cela m'a permis de comprendre avec l'aide du magnétisme que j'avais expérimenté entre temps, la nature subtile de l'univers et de l'Homme. Des portes se sont ouvertes les unes après les autres. Et toujours avec fracas. Mon corps vibrait. Je m'en suis surtout rendu compte les soirs après avoir couché les enfants, quand enfin je prenais le temps de m'assoir. Mes membres inférieurs semblaient trembler de l'intérieur. Deux années après le début de ces symptômes, les vibrations sont devenues plus « aigues », c'est à dire plus rapides, plus fortes, entraînant un bourdonnement inaudible. Cela peut paraître étrange que de parler de bourdonnement dans un corps. Je parle d'une sensation. Il est difficile de la décrire, j'avais l'impression d'être dans une caisse de résonnance où l'on émettait à travers mon corps des vibrations toujours plus aigües. Au fur et à mesure, elles sont devenues mon quotidien. Au même moment, j'ai développé de façon exponentiel mes sensations magnétiques. J'ai découvert ce monde d'énergie électromagnétique invisible à l'œil nu. Tout au moins invisible au cours de ces deux premières années d'expérimentation. Les expériences tentées ont fonctionné sans problème sur les fruits. Mais j'ai toujours rebuté à le pratiquer sur de la viande. Donc je ne sais pas si le résultat aurait été positif. J'ai découvert ce que voulais dire le mot scanner une personne. A l'aide des paumes de la main, il m'a été très aisément possible de ressentir les anomalies électromagnétiques du corps de la personne qui acceptait d'être mon « cobaye ». J'ai décelé deux types d'informations, mais j'imagine qu'il doit y en avoir une multitude. Ainsi, lorsqu'il y a un problème de stockage d'énergie, comme un œdème, une infection, je ressens une chaleur électrique. Alors que pour un manque d'énergie, comme un vide créé par une lésion cartilagineuse ou osseuse, je ressens des picotements.

Durant cette période, j'ai été attirée par la compréhension des chakras, ces centres d'énergies que les hindoues situent à différents endroits dans le corps. Ces 7 centres reconnus, très vite je les ai découverts grâce à l'exercice de la connexion à la Terre. Assis en position de statue égyptienne, les pieds à plat sur le sol, les mains sur les genoux, j'ai visualisé l'énergie de la Terre circuler à l'intérieur de mes mollets. L'exercice parlait d'un picotement et effectivement une sorte de petit courant électrique non douloureux est remonté à l'intérieur de mes jambes, et de mes cuisses. Arrivé sous mon coccyx, j'ai ressenti une boule de chaleur. Et cela a provoqué une autre sensation de plaisir que je vous laisserai expérimenter. Puis rapidement sans en faire la demande, l'énergie est remontée à l'intérieur du bas de mon ventre, au-dessus de ma ceinture pubienne. De la même façon une boule de chaleur électrique a rempli cet espace et l'énergie est remontée au-dessus de mon nombril (à environ 5 cm au-dessus). Cette fois l'énergie m'a réchauffée, je la sentais vigoureuse. J'ai alors été surprise de ressentir au niveau du cœur des palpitations, une sorte de vague électrique est remontée s'y installer. Le fluide électrique a continué son chemin pour arriver sous mon cou et j'ai ressenti rapidement une sorte d'étau au niveau de la tête, l'énergie était remontée entre mes deux sourcils à l'intérieur de ma tête. Elle ne s'est pas arrêtée, elle a poursuivi en quittant cet espace qui lui semblait beaucoup trop étroit. J'ai eu nettement la sensation d'être une sorte de tube, de canal pour l'énergie, une connexion entre la Terre et le ciel. A partir de ce moment-là, les synchronisations se sont décuplées.

Chapitre III

Les dossiers akhashiques

Ces mêmes synchronisations m'ont conduite vers les dossiers Akashiques que j'ai expérimenté avec respect et je l'avoue avec la peur de l'inconnu. J'avais compris que le monde était fait d'énergies et que parmi elles certaines pouvaient être plus fortes que moi, petit vermisseau apprenti énergéticienne. Ma deuxième connexion m'a époustouflée. La première m'avait permis de voir des images d'une autre époque que je situerai durant la première guerre mondiale. Mais, la seconde était hors du temps, hors de toute explication rationnelle. J'ai été harponnée par deux yeux à l'iris blanc, la pupille ressortant de façon terrifiante. Après un premier mouvement de recul, je me suis ressaisie et j’ai laissé faire. Ces yeux m'ont attiré, j’eu la sensation que j'appartenais à ces yeux, comme une âme sœur. La vison ne s'arrêta pas là. Je découvris un cœur entouré d'une sorte de diadème, avec 12 étoiles scintillant tout autour. Je compris sans l'ombre d'un doute que c'était très proche de la représentation du cœur du Christ. Je n'ai jamais porté attention à cette symbolique auparavant. Mais cela m’apparut comme une sorte de signe d’alliance. J'avais lu les tablettes d'émeraude de Thot et je savais qu'il y avait un risque à s'aventurer sur pareil chemin en autodidacte. J'avais parfaitement ressenti mon corps vibrer davantage à chaque connexion aux dossiers Akashiques, c'est pourquoi j'ai pris tout mon temps avant de progresser dans la lecture des dossiers. Entre temps et toujours grâce à la synchronisation, j'ai découvert le décret de la flamme violette. Avec mon cœur je me suis reliée à cette flamme et j'ai ressenti la protection nécessaire durant cette période de trouble dans laquelle j'étais plongée depuis plusieurs années. La flamme violette n'est pas une imagination de la part d'auteurs mystiques branchés. Elle est visible. Mes expériences en magnétisme m'ont permis de découvrir qu'avec notre vision nocturne, celle qui fait fonctionner les bâtonnets, il est possible de découvrir ce monde d'énergie en pleine journée. Il est des jours où l'énergie qui émane des arbres, des végétaux en général est d'un violet somptueux et à l'inverse d'autres jours, l'aura des arbres est beaucoup plus terne, grise. Cette énergie ressemble à une sorte de nuage vaporeux, de consistance plus proche d'un fluide que d'un gaz ou d'un liquide. Il arrive que cette énergie s'étende pour rencontrer l'énergie de l'arbre d'à côté. Chez les hommes et les animaux, je ne vois pas la même chose. Je perçois dans une pièce faiblement éclairée un halo lumineux souvent blanc ou jaune tout autour de la personne. Parfois je perçois du bleu ou du rose tout autour de moi. Ces énergies sont bien présentes autour de nous, et en nous. Nous sommes ces énergies. De la même façon je perçois l'énergie d'un lieu. Souvent, ce n’est pas avec mes yeux, mais avec une antenne interne, qui parfois ira jusqu'à me provoquer des maux de tête ou des vertiges. A l'inverse certains lieux me donnent l'impression d'être baignés dans une atmosphère harmonieuse. Et suite à ces diverses expériences, tout en étant soumise à des vibrations de plus en plus fortes, mais subtiles, j'ai découvert que je pouvais sans le vouloir recevoir les intentions ou sentiments des autres personnes autour de moi. Certes, la sensation de ressentir les humeurs des autres a toujours fait partie de moi, mais découvrir et sentir dans son corps les intentions des autres... c'est bien différent ! Heureusement pour moi l'intention de la personne qui se tenait à mes côtés ce jour-là était bien intentionnée. J'ai ressenti sa caresse à l'intérieur de mon épaule. Depuis toujours je ne supporte pas l'hypocrisie, car je la ressens instinctivement, mais là il s'agit d'un sens encore plus poussé puisque mon corps réagit aux intentions et aux pensées. J'ai grandement compris qu'il fallait que je demande protection à l'énergie, à la lumière. Quand j'ai enfin ressenti qu'il n'y avait aucun risque pour moi, je me suis lancée dans ce qui m'attirait irrésistiblement, les dossiers Akashiques. Je voulais comprendre pourquoi depuis l'enfance je ne me sentais pas chez moi sur cette magnifique planète. Les dossiers m'ont permis de découvrir en partie tout ce que j'ai été, et ma mission. Dans « Initiée réveil d'un artisan de lumière », je raconte à travers un roman mes expériences dans les dossiers Akashiques.

Chapitre IV

2014 - La centrifugeuse

Partie I

Depuis fin 2013 les vibrations se sont démultipliées. C'est exponentiel au niveau des effets sur le corps et sur la compréhension du monde. De nombreux auteurs parlent de l'ère du verseau et pour cause. Tout est cyclique aussi bien sur Terre que dans le cosmos. Les cycles se répètent « éternellement ». Tout porte à croire que nous sommes à l’aube, où bien déjà rentré dans cette nouvelle ère. Elle est décrite comme l'ère où l'humanité redécouvrira son potentiel. Or, comment le retrouver si ce n'est par la reconnexion vibratoire ? Alors depuis ce début d'année 2014, les alignements planétaires, les phases de la lune, tout est mis en œuvre pour que l'électrochoc mondial se fasse. En attendant, les « hypersensibles » dont je fais partie reçoivent de plein fouet les vagues d'énergies. Au tout début cela correspondit à une grande baisse d'énergie. En février, j'étais comme attirée par le sol, très lourde. Puis au bout de quinze jours d'autres symptômes ont pris la place. J'avais la sensation de pouvoir sauter au plafond et l'heure d'après être vidée de toute mon énergie. En avril, de grosses vibrations m'ont percutée, mon corps a manifesté sa douleur à travers la peau. Des boutons comme de l'eczéma sont apparus. Ils partirent et revinrent depuis comme ils l'entendaient. Mes articulations sont devenues par périodes, surtout durant les pleines lunes, douloureuses et raides. En mai, durant plusieurs nuits j'ai été réveillée en sursaut avec la sensation qu'un courant électrifiant me parcourait des pieds jusqu'à la tête, en passant par le dos. La première fois je cru que c'était la fin. La deuxième fois j'eu l’impression que j'allais être surélevée du lit. Je n'ai pas paniqué et j’ai laissé faire, contrairement à la première fois. Entre ces phases, j'avais la sensation d'être gorgée d'énergie à n'en plus finir et qu'il fallait que j'en donne. L'eau est le seul élément capable de me vider de ce trop-plein. Au mois de juin, ce fut l'apocalypse à l’intérieur de mon corps. Les vibrations semblaient progresser en intensité. Les jours avant le Ressac, j'ai été prise d'un abominable mal de tête et deux jours plus tard, une sensation de malaise vagale m'a submergé. Cette sensation de perdre le contrôle et de pouvoir disparaître, c'est ce qui m'a terrifié à ce moment-là. Tout s'est passé comme si les vibrations devenaient si fortes qu'elles aspiraient mon essence ; Cela peut paraître fou et pourtant c'est la sensation que j'ai eu. J'avais le sentiment que j'allais partir. Finalement je suis encore là et d'autres symptômes en juillet ont pris la place. Les vibrations subtiles sont toujours présentes et me laissent peu de répit, j'eu une courte période en juin après le Ressac. J'ai le sentiment d'être remaniée de l'intérieur. Telle une chrysalide, mon corps semble être en restructuration, c'est fatiguant, douloureux sans raison et parfois cela me donne la nausée. Cependant, il y a également de bons côtés à ces modifications, puisqu’elles induisent une forte inspiration dans les domaines créatifs, tels que l’écriture, la peinture… C’est durant cette période qu’est né mon deuxième roman-essai « Pandore, le secret dévoilé ».


Partie II

Juillet, ouf… Quel délice pour mon corps de se sentir plus légère. Les vibrations se sont moins faites ressentir. Et mon petit passage en bord de mer m’a apaisé. L’eau me fait indéniablement du bien. Depuis toujours j’ai l’impression d’être un petit poisson dans l’eau. Sa présence m’apaise comme le ferait une mère pour son jeune enfant. Etre baignée par elle me procure une sensation de délice et de paix. Nager parmi les poissons de la mer, les frôler du doigt, être sous l’eau, ce fut pour moi un bonheur incalculable. Maintenant, je vois approcher une très grande pleine lune. Or, je connais ses effets sur mon corps. Et j’ai reçu l’information d’une période à venir chargée en énergie cosmique capable de nous élever davantage en vibration. Alors je me demande ce que sera cette nouvelle phase. Le monde subtil semble être plus à portée de mains ou de nos yeux. Les nuages fluides que je perçois parfois se présentent davantage. Et j’ai découvert que le bout de mes index ressent l’énergie électromagnétique beaucoup plus finement qu’auparavant. Ce qui peut en pleine nuit être un peu déroutant, si vous décidez comme moi de vous déplacer sans allumer la lumière les mains tendues vers l’avant et que vous percevez brusquement des énergies proche de vous…

Je m’arrêterai sur ces quelques révélations personnelles, en espérant qu’elles aient pu vous être utiles en vous rassurant sur le fait que vous n’êtes pas seuls…

Copyright 2014 - all rights reserved by Sandrine Laroche

Témoignage sur les symptômes de l'Ascension
Témoignage sur les symptômes de l'Ascension

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Repost 0