Risque d'éruption solaire fin février 2013

Publié le 21 Février 2013

La NASA a enregistré les 19 et 20 février 2013 un ensemble de deux taches solaires équivalant à six fois la taille de la Terre.

 Les champs magnétiques solaires se réorganisent ce qui peut provoquer la formation de taches solaires. Ce genre de configuration est propice à l'apparition d'éruptions solaires.

 Depuis quelques temps le Soleil nous a envoyé  régulièrement des vents solaires et le dernier en date est du 16 février, avec une vitesse de 382 km/sec.

     

Extrait du site de la NASA:  http://www.nasa.gov/mission_pages/sdo/news/fastgrowing-sunspot.html

" Cette image combine des images à partir de deux instruments sur l'Observatoire de la NASA Solar Dynamics (SDO): l'imageur héliosismiques et magnétiques (HMI), qui prend des photos en lumière visible que les taches solaires spectacle et l'Advanced Imaging Assemblée (AIA), qui a eu une image dans le 304 Angstrom longueur d'onde montrant la basse atmosphère du Soleil, qui est colorisée en rouge. Crédit: NASA / SDO / AIA / IHM / Goddard Space Flight Center . "

Le 05 février 2012 la NASA a déjà enregistré deux CME:

 

The second of two CMEs from the evening of Feb. 5, 2013, can be seen bursting away from the sun in the upper left hand side of this image, which was captured SOHO at 11:12pm EST.

 

Extrait du site de la NASA: http://www.nasa.gov/mission_pages/sunearth/news/News020713-cme.html

"The second of two CMEs from the evening of Feb. 5, 2013, can be seen bursting away from the sun in the upper left hand side of this image, which was captured by the joint ESA/NASA mission the Solar Heliospheric Observatory (SOHO) at 11:12 p.m. EST. The sun itself is obscured in this picture – taken by an instrument called a coronagraph -- so that its bright light doesn’t drown out the picture of the dimmer surrounding atmosphere, called the corona. Credit: ESA&NASA/SOHO"

"Not to be confused with a solar flare, a CME is a solar phenomenon that can send solar particles into space and reach Earth one to three days later."

A ne pas confondre avec une éruption solaire, une CME est un phénomène solaire qui envoie des particules capables d'atteindre la Terre en deux ou trois jours.

 

"They may cause auroras near the poles but are unlikely to disrupt electrical systems on Earth or interfere with GPS or satellite-based communications systems."


Les CME peuvent provoquer l'apparition d'aurores boréales mais sont icapables de perturber le fonctionnement technologique de la planète contrairement aux éruptions solaires.
Devons-nous nous attendre à une reprise en force de l'activité solaire avec de fortes éruptions ?

Rédigé par sagessequantique

Publié dans #littérature

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article