Publié le 16 Septembre 2016

A chaque nouvel article sur les manifestations de l'énergie cosmique, j'ai la sensation que cela ne peut devenir plus important et pourtant...

Depuis une bonne semaine, les vibrations se font pressantes et puissantes!

Ces micro vibrations peuvent nous donner l'impression d'être sujet à un bombardement magnétique. Tout semble bouger en nous, au niveau cellulaire...

D'ailleurs, à nouveau d'autres symptômes physiques comme les maux de dos ou des migraines peuvent ressurgir sans prévenir

Notre vue peut être fortement perturbée, des flashs lumineux comme des papillons lumineux peuvent être très fréquents.

Les sensations d'être au plus bas au niveau énergie et peu de temps après tout l'inverse, se sentir tout neuf comme rechargé...

De multiples symptômes que nous connaissons bien, mais qui s'amplifient...

La puissance des énergies est de taille!!!

Mais elles sont bienfaisantes pour notre équilibre émotionnel et psychologique. Nous avons traversé pour certains une période plus obscure où nous avons imaginé chuter, mais tel le phénix nous remontons la pente beaucoup plus puissant qu'auparavant...

Il est annoncé des passages énergétiques puissants pour cette fin d'année civile, nous ne sommes donc pas au bout de nos peines, ou plus exactement de notre transformation.

Ne pas s'accrocher à l'ancien et suivre la cadence, même si elle est très, très, soutenue... C'est sans doute ce que nous avons de mieux à faire pour passer ces grandes vagues.

Nous devons pouvoir suivre cette Vibration, si nous nous en donnons les moyens et tout doit se passer dans le laisser aller, le lâcher prise... Le monde du mental semble se transmuter en un monde spirituel... nous avons les clés, elles sont cachées en nous comme l'affirme Thot dans les tablettes d'émeraude.

Très fortes turbulences!!!

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Publié le 1 Septembre 2016

Si nous sommes bien des Anges "endormis", alors peut-être en ce moment sommes-nous secoués, bousculés pour terminer notre réveil... Tout ce que nous n'avons pas su faire évoluer pour notre bien et celui de notre mission remonte à la surface d'une façon foudroyante.

L'électrochoc de l'éveil n'est pas terminé, après avoir tant bien que mal suivi la grande vague avec ses hauts et ses bas. Nous voici face à un mur, une vague monumentale...

Que faire si l'on sent que face à lui nous ne pourrons rien faire, impossible de faire l'autruche, de se cacher et faire comme si de rien était?

Nous sommes là, stupéfaits, bouleversés dans notre âme, dans notre corps... Tout s'écroule et pourtant nous ressentons au fond cette petite étincelle qui nous réchauffe...

Alors plutôt que de perdre la raison dans la douleur mentale, laissons faire, laissons nos tourmentes et tournons nous vers ce qui nous a toujours protégé et suivi. Cette présence invisible qui a toujours su nous guider, nous faire remonter la pente lors de nos petites chutes...

En ce moment il n'y a plus qu'Elle qui puisse nous aider à franchir ce Mur...

Certains parmi vous devrons faire face à un petit mur, si petit qu'il passera inaperçu, d'autres devrons être courageux pour faire face à un mur impressionnant...

Si vous vivez ces instants difficiles, sous diverses formes qu'elles soient physiques ou mentales, reliez-vous avec Elle. Son amour Inconditionnel est le secret de notre Paix et de notre poursuite sur le sentier.

Faites appel à Elle avec votre cœur, laissez vous baignés par son énergie bienveillante.

Faites appel à Elle et à toutes les puissances angéliques qui sont à nos côtés en cette période charnière.

Les nuits vous pourrez vivre davantage ce contact et au matin vous vous sentirez tellement léger, jusqu'au moment ou votre réalité vous reviendra.

Votre corps reprend contact avec ce monde et les vibrations Fulgurantes qui nous traversent.

Trouvons la force dans l'Amour Inconditionnel de la source de ce qui Est, Dieu ou quelque soit son nom...

Gardez la foi quelque soit votre épreuve

Restez dans la Paix et la lumière grâce à votre cœur

Le tourbillon cosmique fulgurant

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Publié le 12 Août 2016

Et c'est reparti pour un tour! La vibration qui nous travaille depuis quelques jours est d'une intensité impressionnante. Il me semble que plus nous avançons, plus ces vagues sont d'une intensité supérieure. Une fois de plus ces vibrations bousculent notre corps de l'intérieur et notre conscience.

Une grande Vague de Liberté souffle sur le cœur de nombreuses personnes. Les situations cristallisées depuis de trop nombreuses années se sont enkystées et en ce temps de hautes vibrations, nous nous libérons plus ou moins progressivement de ces énergies ankylosantes. De là, vous pouvez à la fois vous sentir très fatigué, puis à nouveau chargé en une énergie puissante qui vous ferait grimper au mur.

Il nous faut avancer, poursuivre sur notre chemin et découvrir au grand jour ce que nous sommes vraiment. Les travailleurs de lumière sont les premiers touchés par ces grandes vagues, elle les électrise. Les rendant plus libre d'agir, de créer...

Tout le monde se trouve devant des choix à faire et ce ne sont pas les plus simples. Ils nous engagent fortement. La voie du cœur est la seule que nous devrions suivre. Je ne parle pas du cœur de chair qui nous guide dans nos pulsions et instincts de survie. Je parle du cœur vibratoire, là où se loge notre essence divine.

Ou plutôt, là où nous devrions placer notre âme afin de créer l'Harmonie.

Un monde basé sur le cerveau analytique ne peut perdurer s'il ne parvient pas à faire entrer la grande partie cachée qui nous compose, à savoir notre intuition, notre capacité à nous relier avec les fréquences les plus élevées. En parvenant à équilibrer ces deux types de fonctionnement, le monde serait dirigé par la sagesse. Ce monde, nous en sommes responsables, nous avons pour devoir de le protéger, donc de le créer avec harmonie et équilibre.

Cette grande vague peut nous y aider, tout comme elle agit en profondeur dans notre Terre sacrée. Une transition peut se faire en douceur, comme le réussit actuellement notre planète émeraude. Pour cela il faut laisser faire, lâcher prise avec ce qui maintient éveillé en permanence le cerveau analytique. Il faut se relier davantage à notre intuition, à ce côté caché de l'espèce humaine. Cela ne sous entend pas de ne plus réfléchir, mais de relier analyse et intuition...

Cette grande vague n'est pas destructrice, elle est comparable au pinceau du peintre, il retouche son œuvre pour l'améliorer, le rendre plus harmonieux.

Une fois de plus il nous faudra nous accrocher à l'espoir d'un monde meilleur lors de ce processus. Si vous faîtes partie des travailleurs de lumière, ce qui est fort probable étant donné vos lectures et bien votre centre cœur s'est agrandi vous rendant encore plus réceptif et sensible qu'auparavant. Vous vous dîtes que ce n'est pas possible! étant donnée votre Hypersensibilité.... et bien pourtant votre être ne s'est pas encore manifesté dans sa totalité, avec les vibrations cela se fera.

Surtout face aux réactions de peur qui se manifestent par de la violence, restez centré sur votre cœur, sur les vibrations, la compassion ne veut pas dire souffrir à la place de l'autre mais tendre la main. Vous devez restez fortement ancré à votre cœur et les solutions pour y parvenir sont multiples et dépendront de vous, ce peut être par le contact avec la nature, avec la musique, avec vos sens olfactifs... Créez mentalement cette image d'un monde meilleur en harmonie, accrochez vous à ce Rêve...

La grande Vague Cosmique

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Publié le 5 Août 2016

Nous sommes de plus en plus nombreux à constater que les énergies qui nous entourent sont opposées. La dualité s'exprime fortement, parfois de façon déchaînée... parfois plus calmement. Nous faisons tous les frais de cette situation plus ou moins fortement. Cela s'exprime à travers les personnes que vous rencontrez. Notez votre sensation en leur présence, soit vous vous sentirez léger, soit à l'inverse vous aurez une sensation de malaise.

L'énergie d'évolution vous porte haut vers les fréquences rapides, plus proche des dimensions supérieures. Vous pouvez les sentir en vous ces fréquences, ces micro pulsations, vos mains sont électrisées, chaudes... Et votre clarté d'esprit augmente, vous avez comme des révélations sur les questionnements qui vous touchent, quelque soit le sujet. Vous continuez à voir davantage de détails subtils avec votre œil physique, évidemment je parle de la trame énergétique et des présences éthérées autour de nous. Vous avez le sentiment que votre fratrie n'est pas loin.

A l'inverse, vous pouvez vous trouver en présence de personnes qui émettent l'énergie de basse vibration, ces personnes n'ont pas ouvert leur Cœur et leur manque ou absence complète d'empathie de tolérance, de compassion vous irrite de l'intérieur. la sensation d'écœurement, de lourdeur, d'emprisonnement en leur présence s'exprime très fortement en vous. Tout se passe comme si vous étiez de deux côtés d'un miroir. Vous en contact dans tous vos corps avec l'environnement, la Réalité de ce monde, de Maya et à l'inverse ces frères de la dualité sont tournés en eux même dans leur Illusion individuelle.

Heureusement pour nous Hypersensibles, nous avons la Nature qui peut nous être d'une très grande aide en cette période. Cela fait plusieurs mois que je vous le répète, mais ceci est très important, nous devons nous lier davantage aux éléments et à la nature. Les arbres, les animaux, l'air, le vent, le soleil, la terre... leurs vibrations sont essentielles pour nous aider et ne pas perdre en vibrations aux contact de ce monde si différent de nous.

La dualité est quelque chose de normal, cela fait partie des lois naturelles, mais lorsque l'équilibre n'est pas atteint il s'en suit des confrontations jusqu'à ce que l'harmonie puisse s'installer. L'énergie d'évolution n'est pas un cavalier blanc destructeur, elle vient impulser une transformation cyclique. Et tous ceux qui n'ont pas d'affinité avec elle, peuvent à tout moment suivre le mouvement dès lors qu'ils lâchent prise.

Soyez attentifs aux signes dans le ciel et dans votre corps. Reposez vous, harmonisez vous souvent avec Gaïa.

Paix, Lumière et Amour

Confrontation entre les énergies d'évolution et d'involution

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Publié le 29 Juillet 2016

Extrait du livre...... AUX PORTES D'UNE NOUVELLE DIMENSION

Partie I. LE ROMAN

1.Le Trek

Le ciel obscurci par les nuages et le froid pénétrant du petit matin dressaient un tableau peu encourageant pour la suite des événements. Mais il en fallait plus à la jeune exploratrice pour renoncer et retourner suivre le cours normal de sa vie si rangée, si tranquille.

Après cinq années de réflexions et finalement de mise en place du projet, Lynn avait fini par abandonner sa vie d’artiste peintre parisienne pour une année. Dans sa quête de spiritualité la jeune femme avait été attirée par un pèlerinage annuel sur l'une des îles du lac Namtso, au Tibet.

Son intuition la poussait à vivre seule durant une longue période dans un endroit hautement spirituel et chargé en énergies. Ce lac céleste situé à 4 718 m est le plus haut lac d’eau salée au monde. Cinq jours plus tôt, Lynn avait atterri à Gonggar, l’aéroport le plus proche de Lhassa, la capitale du Tibet. Elle avait commencé son périple par une visite touristique de cette ville qui figure parmi les plus élevées au monde. Le palais de Potola avec ses deux parties blanches et rouges avait impressionné grandement la jeune femme. Mais elle n’avait rien ressenti de particulier dans cette ville trop urbanisée à son goût.

C’est dans l’agence de Trek qu’elle avait passé le plus clair de son temps à peaufiner son voyage initiatique. Les responsables du site n’avaient pas vu d’un bon œil cette aventure exceptionnelle pour une jeune française. Mais rien ne l’interdisait d’accomplir ce rêve. Elle avait obtenu le programme qui commençait par un voyage itinérant jusqu’au Lac Namtso. Pour les deux premières nuitées des monastères avaient été retenus.

Le premier fut celui de Sera, l'une des trois plus grandes universités monastiques. La roue de l’existence karmique attira vivement l’attention de Lynn. Le principe de la réincarnation ainsi représenté l’avait fortement inspirée.

Le centre représente les états d’endormissement d'une humanité soumise à l’égo car perturbée par les sentiments de colère, de peur et de haine. Puis viennent les étapes successives où l’humanité peut évoluer avec des possibilités de réveil spirituel. A l’extérieur de la roue se trouvent les états de conscience possibles. L’humanité est en avant-dernière position, avant l’état de dieu ou demi-dieu.

La jeune femme avait fait le lien avec les ères astrologiques. Il lui était apparu clairement que l’âme devait subir plusieurs incarnations avant de pouvoir s’éveiller à sa pleine conscience. Dans le calendrier des ères astrologiques, l’ère du Poisson correspond à la période propice au réveil complet de la conscience et à la possession des pouvoirs. Il faut environ 25 800 ans pour traverser les 12 constellations du zodiaque. C’est le temps nécessaire afin d'expérimenter les différents états de l’incarnation. L'individu doit subir des périodes de profond endormissement dans la matière où l’étincelle n’est pas créatrice, mais observatrice. Et plus l’incarnation s’approche de la fin du cycle astrologique, plus l’étincelle brille et irradie l’égo qui s’estompe au profit de l’âme. L’individu devient capable de recevoir des informations des dimensions supérieures. Les hautes vibrations peuvent être à nouveau perçues. Le corps s’adapte à cette possibilité. Les antennes s’affinent.

Les médiums doivent appartenir à cette catégorie d’âmes. Il ne s’agit pas de supériorité mais d’antériorité, ces âmes sont anciennes. Elles font partie des premières à avoir incarné la matière au sein de cette dimension sur la planète Terre. Ce qui rassura la jeune femme sur la roue karmique est qu’il existe plusieurs ponts possibles vers l’éveil quel que soit l’état d’endormissement de l’âme.

En somme le libre arbitre existe et ne ferme pas l’âme dans une prison hermétique où l’être ne peut que subir et attendre. C’est même tout l’inverse, l’être doit apprendre à devenir acteur de sa propre vie, de sa propre évolution. Le Bouddhisme croit en la réincarnation d’une conscience marquée par la personnalité précédente. Il ne croit pas en la transmigration de l’âme, c’est-à-dire le passage de l’âme avec ses mémoires d’un corps à un autre. Nous n’emportons que les cicatrices de nos vies antérieures, des plus douloureuses au plus merveilleuses. Si nous devions construire un égo à partir des égos du passé nous serions moins libres. Cela sonnait juste pour Lynn. Elle savait parfaitement, du fait de ses expériences ésotériques, qu’elle possédait des bribes de mémoires de ses vies passées. Elle ressentait leur véracité et c’est avec les dossiers Akashiques qu’elle était parvenue à découvrir les morceaux manquants de ses vies. Cependant elle n’était pas certaine qu’ils correspondaient tous à ce qu’elle avait vécu ou bien s’il s’agissait d’une mémoire collective.

C’est pour cela qu’elle avait entrepris ce pèlerinage au sein du pays de la roue karmique.

2. Expériences mystiques

Cela faisait maintenant deux heures que Lynn était installée à bord du bus qui devait la conduire au lac céleste. La route était quelque peu chaotique. Encore une demi-heure et se dévoilerait le lieu mythique.

Un paysage grandiose s’offrait aux passagers du bus. Les lignes anguleuses de cette montagne jeune donnaient une impression de force sauvage. La végétation encore bien présente quelques heures plus tôt avait fait place à un plateau herbeux. Au pied de la montagne, Lynn commença à découvrir le lac tant attendu. Le Tibet ne laissait jamais indifférent. Ces grands espaces, riches d’une force inexpliquée, fascinent toujours autant. Le bus arriva enfin. L’ensemble des passagers descendit, chargé de balluchons ou de sacs à dos.

Lynn avait prévu bien peu d’affaires pour tenir une année entière au cœur de la petite île qui devait bientôt l’accueillir. Mais elle s’était promis de dépasser les lois d’attraction du matérialisme qui polluait sa spiritualité. Elle cherchait ici à renouer avec son être intérieur, sans les artefacts du monde contemporain. Le froid se faisait ressentir en ce mois de février. La jeune femme enfila sa veste molletonnée et d’un regard situa le groupe de pèlerins déjà en marche pour l’île du lac céleste.

Rapidement elle rejoignit ce petit groupe de dix individus masculins. Ils ne prêtèrent guère attention à la jeune femme. Tout se passa comme si le pèlerinage avait déjà commencé. Aucun échange ne se fit tout le long du sentier enneigé qui les conduisait sur l'une des rives du lac. Là-bas tout au loin on apercevait déjà la petite île. Lynn sentit son cœur battre la chamade quand elle découvrit le passage délicat qui l’attendait. La neige recouvrait le lac gelé mais par endroit des zones sombres et humides laissaient présager un début de fonte guère encourageant. Les hommes marchaient d’un bon pas, même si leurs pieds n’étaient protégés que par de minces sandales. Quant à Lynn qui n’avait pas sacrifié le confort de ses pieds, ses boots lui semblaient bien lourdes en cette journée fatigante. Malgré ses peurs le petit groupe franchit sans problème le passage. Ils n’échangèrent aucun regard quand ils prirent chacun une direction différente.

Lynn resta pantoise, quelque peu désemparée par la situation. Ils allaient vivre en ermite durant une année et ils n’exprimaient aucune angoisse, peur ou sympathie pour leurs confrères. Elle distingua la petite maison que l’association Trek à Lhassa lui avait indiquée comme refuge. C’était paraît-il, le lieu le plus hospitalier de l’île. Il rebutait tout pèlerin soucieux de vivre une période difficile pour forcer la conscience à s’ouvrir plus efficacement, voire plus rapidement. Mais Lynn n’était pas partisane de souffrir pour découvrir son nirvana. Elle ouvrit la robuste porte et découvrit un habitat très modeste, mais qui à première vue devait être confortable et respecter les règles d’hygiène de base. Des toilettes sèches se trouvaient tout au fond de cette toute petite maison de onze mètres carrés. En fait, il n'y avait qu'une seule pièce à vivre occupée par une table usée et une vieille chaise qui ferait malgré tout son bonheur durant ces quelques mois. Au sol des lattes devraient lui servir de lit. Dans son équipement Lynn avait apporté tout le matériel nécessaire à un campeur de haute montagne. Il lui sembla que tout était parfait afin d'entamer ce jeûne du monde contemporain. Son alimentation qui pesait lourd dans son gros sac à dos de 60 litres n’était constituée que d’aliments lyophilisés. Elle était même équipée d’un filtre à eau qui lui permettrait de récupérer l’eau du lac.

Après avoir installé son matériel sommairement, Lynn ressortit de son campement. Elle se trouva face à un ciel gris qui virait au noir, un vent froid commençait à se lever. Il n’était que cinq heures de l’après-midi et déjà le soir semblait arriver. Un frisson parcourut la jeune femme. La solitude s’avérerait son plus grand ennemi dans un contexte comme celui-ci. Elle rentra dépitée en espérant que la journée suivante serait plus clémente. Après s’être rapidement rassasiée, elle s’installa dans son sac de couchage avec l'un des livres qu’elle avait apporté. Elle s’endormit profondément.

La lumière du jour la réveilla, les rayons du soleil n’étant filtrés qu’en partie par le minuscule petit volet. L’astre étincelant semblait au rendez-vous : ce qui la ragaillardit. Elle s’extirpa de son lit pour s’habiller rapidement, le poêle mis en route la veille s’était éteint. Quand elle sortit, elle fut éblouie par la lumière d’un soleil rayonnant. Ses yeux s’habituèrent et découvrirent un lac recouvert par endroits d'une glace dont les scintillements l'aveuglaient. L’île était beaucoup plus accueillante sous ce soleil vibrant. Certes l’île était vraiment petite puisqu’elle découvrit à quelques pas seulement de sa maison le campement de fortune des autres pèlerins. Il s’agissait de simples tentes de tissu. Un feu de camp brûlait encore à proximité de l’entrée. Cependant elle ne décela aucune âme qui vive. Mais cela ne devait pas être un problème. Bien décidée à commencer son travail de méditation, elle chercha du regard un lieu qui pourrait correspondre à ses attentes. Cela ne tarda pas, en direction de l’est, à 50 m de la maison, elle aperçut un rocher. C’est là qu’elle s’installa malgré le froid pénétrant. Lynn laissa son esprit vagabonder en utilisant le moins possible son mental.

Les jours passèrent et ce travail de lâcher prise lui coûtait de moins en moins. Depuis ce premier mois d’entraînement, Lynn avait bien évolué. Son esprit cartésien la laissait de plus en plus en paix. Maintenant il ne lui fallait que quelques minutes pour que son esprit intuitif prenne le dessus. Ce jour- là, ce fut une belle rencontre spirituelle qui marqua sa journée. A la manière d’une connexion Akashique, elle se retrouva face à des êtres clairs, lumineux, voire étincelants. L’un d’eux lui tendit la main, sa peau était luisante, d’un bleu magnifique et il émanait de lui une sérénité, un amour intense. Elle déposa sa main dans le creux de celle de ce dernier. Ensemble ils se retrouvèrent dans les profondeurs d’une mer limpide. Tout en descendant dans les abîmes de cet océan, Lynn découvrit se profiler un paysage étrange. Plusieurs êtres comme celui qui lui tenait encore la main vinrent à leur rencontre. La joie remplissait cet espace et la jeune femme ressentait également cet instant de bonheur. Elle avait le sentiment d’être rentrée chez elle. Mais en plein rêve éveillé elle fut projetée hors de ce moment de délice par la tape non amicale d’un pèlerin qui complètement affolé tentait de la faire revenir à elle. Quand elle ouvrit les yeux, un ciel noir chargé d’électricité l’accueillit. Le visage de l’homme était grimaçant et son regard chargé de colère. Elle ne comprit pas ce qui pouvait à ce point avoir provoqué cet état de nervosité chez cet homme. Il lui montra d’un geste rageur le ciel, souffla de dédain et repartit avec des gestes saccadés. En le suivant du regard elle découvrit l’agitation des autres pèlerins. Ils semblaient devenus comme fous... ....

...... PARTIE ESSAI

~~Depuis 2010, les scientifiques sondent le ciel à la recherche de la particule de Dieu. Avec la mise en évidence du Boson de Higgs, nous avons franchi un pas en avant spectaculaire. Enfin la physique met au grand jour l'existence de particules qui viennent chambouler toute la physique mécanique. Avec la physique quantique la notion de dimension s’élargit. Là où la physique newtonienne nous laissait envisager un monde en 4 dimensions, nous découvrons une autre réalité ; la partie émergée de l'iceberg cache des dimensions jusqu’alors inconcevables. Un monde nouveau s'offre à nous dès lors que nous commençons à le reconnaître. Actuellement la théorie des cordes, en physique quantique, fait envisager un Univers constitué d'au moins 11 dimensions. Et de nouvelles particules viennent expliquer les phénomènes paranormaux tels que la télépathie et la téléportation. Ces particules contiendraient l'information originelle qualifiée de divine. Elles iraient plus vite que la lumière et transporteraient des informations. L'Univers serait comparable à un grand champ, inondé de ces éléments fondamentaux. En fait nous pouvons aller encore plus loin dans l'extrapolation de cette conception grâce à la cartographie de la matière noire ; des zones de condensation de matière, à l'origine de systèmes solaires, apparaissent sous nos yeux tel un système nerveux. L’auteur Sheldrake est l’un des premiers à effectuer cette comparaison. Difficile de ne pas être subjugué par cette comparaison. Effectivement la matière lumineuse qui nous compose se concentre à la manière d'un réseau. Tout semble connecté. Entre ces zones se trouve la matière sombre. Tout ce passe comme si la majeure partie de la matière était invisible et pourtant bien existante. Donc très rapidement nous arrivons à la conclusion que la matière lumineuse est contrôlée et agencée par la matière sombre. De là à conclure que le monde visible est un hologramme projeté par la matière sombre, il n'y a qu'un pas. Après tout, si l'Univers est constitué de ces deux matières, l'une prédominante sur l'autre, la plus importante doit avoir un rôle majeur. Or, celle qui est majoritaire est la matière noire. Donc ce qui nous est invisible, impalpable doit être l’élément moteur de notre monde…. Mais sommes-nous vraiment incapable de palper cette matière noire ? Nous provenons de cet Univers tout comme elle. Tout est imbriqué ou relié, nous devrions être capables de percevoir ce monde invisible.

Or le monde rationnel, créé par nos soins, fonctionne principalement avec la moitié gauche de notre cerveau, c’est-à-dire la fonction analytique. Nous croyons être suffisamment évolués pour nous priver de notre partie innée ; dans un monde de technologie où notre survie n'est plus menacée à quoi sert l’intuition ? Cependant, nous sommes également des êtres intuitifs. De nombreuses personnes ont la partie droite du cerveau très active, mais elles sont nettement moins importantes que le groupe des cerveaux gauches actifs. Elles ne peuvent pas succomber au formatage de la société et ne sont pas coupées de leurs dons ancestraux. Au premier abord, nos ancêtres éloignés sont considérés comme archaïques. Cependant, cette humanité était naturellement capable de Voir le monde invisible. Actuellement, Les médiums, les guérisseurs, les chamans sont assez mal vu dans les sociétés occidentales ; ils sont marginalisés voir stigmatisés et pourtant ils sont nos portes ouvertes sur ces autres dimensions.

L’humanité a besoin des sciences pour accepter l’impensable.

C’est-à-dire, ce que les yeux ne perçoivent pas car seul le 3ème œil en a la capacité. Mais reconnaître l’existence de cette structure, revient pour certains à admettre l’hérésie, voire la sorcellerie. Alors la notoriété des sciences servira à ouvrir la conscience de l’humanité. Réconcilier théologie et sciences, voici le challenge ! Cela surprendra, repoussera certains parmi vous et pourtant…. Les sciences peuvent nous aider à retrouver la connexion entière avec notre cerveau et cette porte sur les autres dimensions.

Quel peut être l’avantage de permettre la réalisation de cette connexion ? Comprendre notre monde, ses rouages invisibles et l’aider !

Nous sommes aux portes d’un nouveau monde, d’une nouvelle dimension, à nous de la construire….

...

....

Le livre est disponible sur le site jepubliemonlivre.chapitre.com et sur amazon

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Publié le 27 Juillet 2016

Ce mois de juillet est riche en turbulence, notre système nerveux reçoit de nombreux chocs qu'ils soient dus aux circonstances mondiales ou individuelles. La situation devient pour beaucoup difficilement gérable. Pour certains une sursaturation électromagnétique les perturbent au plus au point, d'où les accès de colère, d'impatience, de haine et de violence. Les Autres ne comprennent pas, ils les découvrent fragiles, malmenés par ce grand courant cosmique.

Si vous lisez ces quelques lignes, vous faites partie de ces Autres et vous ne devez pas sombrer avec eux, mais pour les aider vous devez tout d'abord apprendre à rester un maximum centré sur vous même. Vous vous doutez que je ne parle pas d'Égo, mais de connexion avec votre étincelle divine. Méditez le plus possible, retrouvez vous, pour cela prenez le temps de vous éloigner de l'ambiance, du monde et RESPIREZ...

Quand vous vous sentirez asses fort pour ne as être malmené à votre tour, rejoignez ceux qui ont besoin de vous, tendez leur votre main. Mais laissez-les faire leur choix, n'imposer rien. Proposez votre vision, vos techniques pour retrouver le ZEN intérieur. Cela ne peut et ne doit être imposé! N'insistez pas, laisser faire, vous semez les graines du nouveau monde dans une terre aride.

Mais la Terre compte sur vous tout comme les énergies cosmiques. Vous êtes les jardiniers du futur, de la nouvelle dimension.

Semez les graines du ZEN, de la COMPASSION, de l'ALTRUISME, de l'AMOUR VRAI...

Vous étiez les éclaireurs endormies, les chrysalides, vous vous êtes réveillés, vous rayonnés et maintenant vous déployés vos ailes en douceur pour aider à la transition, afin qu'elle se réalise en douceur.

Le secret réside dans la RESPIRATION physique comme éthérique....

Vous avez la méthode inscrite en vous, dans votre ADN physique et éthérique, vous trouverez les gestes, les positions innées que vous avez gardé en mémoire. Vous avez cette connaissance, maintenant vous devez accepter de la laisser ressurgir.

Vous êtes à l'image de mes personnages que ce soit dans Initiée, Pandore ou Aux portes d'une nouvelle dimension, vous avez cette petite chose, ce Don, ce joyaux capable de fonder Le nouveau Monde. Un monde basé sur l'harmonie, l'équilibre et l'Infini...

Mon personnage Lynn dans Aux portes d'une nouvelle dimension parvient à mettre les pieds dans cette nouvelle dimension, nombreux parmi vous se trouvent des enfants des étoiles qui tout comme Lynn se sentent perturbés d'être entre deux mondes, deux dimensions... comme dans un bateau qui tangue... Accrochez vous à votre INTUITION et laissez vous guider vers les messages, les gens, les films et les livres qui vous apporteront un éclairage nouveau sur ce qui vous arrive.

Le mot de la fin... RESPIREZ

Restez centrés et RESPIREZ
Restez centrés et RESPIREZ

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Publié le 15 Juillet 2016

Aux portes d'une nouvelle dimension.... un passage, une transformation que de nombreuses personnes ressentent dans leur corps. De cette métamorphose ,vécue de l'intérieur comme beaucoup, est né un nouveau livre Aux portes d'une nouvelle dimension, paru aux éditions Editons Chapitre.com

A la fois un roman ésotérique et un essai mêlant sciences et ésotérisme, ce nouveau livre est dans la lignée des précédents, à savoir comme sur ce blog, un partage des connaissances et des expériences ésotériques.

Il s'adresse à toute personne désireuse de comprendre le changement vibratoire; nous sommes, à mes yeux, aux portes de cette nouvelle dimension.

Il ne nous reste qu'à nous y accoutumer pour Apprendre et Comprendre ce monde dans lequel nous sommes incarnés. Ce saut vertigineux que nous sommes en train de faire nous pousse encore plus loin sur le fil de l'évolution...

Si vous êtes intéressé: ci-joint un extrait et l'adresse de l'éditeur.

Bonne lecture ésotérique et spirituelle!

Aux portes d'une nouvelle dimension

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Publié le 12 Juillet 2016

Depuis un certains temps nous pouvons nous sentir comme déconnectés de notre réalité, comme dans un bateau qui tangue au gré des courants marins lors d'une forte tempête.

Et bien depuis une semaine, nous sommes dans un courant Fort puissant nous faisant tanguer davantage... jusqu'à perdre pieds et ne plus ressentir la terre ferme.

En réalité notre splendide navire, la Terre, subit la tempête cosmique qui fait rage. Tout comme elle nous tentons de passer la tempête.

Cette sensation de vertiges, de tanguer, de ne plus avoir les pieds sur terre, voici les symptômes possibles que vous pouvez ressentir si vous êtes hypersensibles.

D'autres sensations vous attendent tels que la nausée, le malaise vagal dans un environnement trop différent de vos vibrations. Si vous êtes dans le navire qui nous propulse dans cette autre dimension, vous ne pourrez plus vous retrouver dans un environnement chargé en basses vibrations. Non pas que ces vibration soient mauvaises, elles ne vous correspondent plus, c'est uniquement le problème. Elles perturbent votre propre système énergétique d'où le mal être voire le malaise.

Si vous avez la chance d'avoir la nature près de chez vous, alors surtout Allez-y!!! Pour tous les êtres en pleine évolution, en pleine sortie du cocon, vous devez impérativement vous rééquilibrer à son contact. Pour vous ceci est Vital!

Vous allez davantage ressentir la différence entre les moments où vous évoluez dans la dimension qui vous correspond et ceux où cela ne vous correspond plus. Cela fait déjà quelques années que vous n'appréciez plus un certains nombres de choses, d'activités, de fréquentations, d'aliments, mais actuellement ce fait devient votre Réalité et ne peut plus être négligé ou renié. Vous pouvez avoir davantage l'impression d'être cet Etre immatériel que vous avez toujours été. En cette période votre corps est devenu, en pleine conscience, votre véhicule terrestre, ce n'est plus une intuition. C'est un fait, vous ressentez et voyez votre corps différemment. Vous dégagez davantage d'énergie, cette énergie d'Amour que vous captez diffuse à travers vous. Alors vous vous trouverez dans des situations opposées: soit cela vous attirera de la sympathie chez certains de vos semblables, soit au contraire cela suscitera de l'agitation, ces autres personnes seront perturbées par vos vibrations, tout comme vous l'êtes par les leurs.

Juillet est un mois cosmique puissant qui promet de grandes surprises individuelles...

Vous êtes entre le choix de continuer dans le train à petite vitesse ou de passer à la vitesse supérieure dans un TGV. Déjà ce choix est en route et beaucoup sont éprouvés par ces passages brutaux dans le TGV pour revenir soudainement dans le petit train. Soyez patient, soyez confiant , surtout ne cédez pas à l'angoisse et ressourcez vous auprès de notre Terre Mère.

Nous avons besoin d'elle et Elle a besoin de nous durant ce grand changement vibratoire

Que la Lumière cosmique soit notre guide pour naviguer sur les eaux turquoises de la paix et de l'Amour inconditionnel.

Comme dans un bateau qui tangue...

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Publié le 9 Juillet 2016

Pandore Le secret dévoilé

auteur Sandrine Laroche

Editions du Net

Partie Roman

Introduction

Les deux années qui viennent de s’écouler ont été particulièrement difficiles pour Agate, sa vie a changé du tout au tout. Étudiante en 4ème année à la faculté des sciences de Dublin, elle a dû quitter son pays natal, l’Irlande pour rejoindre sa famille en France.

La situation financière de ses parents et surtout la santé défaillante de son père l’ont poussée à les y rejoindre. Depuis plus de deux ans son père, Conor Mac Donaill est atteint d’un mal qu’aucun médecin ne réussit à vaincre. Sur les conseils du médecin de famille, c’est à Paris qu’ils sont venus chercher secours. Leur unique fille, Agate Mac Donaill partage depuis janvier 2012 son temps entre le travail de serveuse et celui d’étudiante à la faculté de sciences où elle poursuit ses études. D’un tempérament hyperactif, la jeune femme s’investit à 200% dans tout ce qu’elle entreprend, rien d’étonnant alors à ce qu’elle soit si longiligne. Son visage aux traits fins paraît à la fois doux et sévère. Sans doute est-ce dû aux lignes anguleuses et pour ce qui est de la douceur, la prunelle de ses yeux renvoie un amour irradiant. Toute personne amenée à la côtoyer ressent beaucoup de sympathie pour cet être qui semble fragile et solide à la fois.

Malgré son tempérament plutôt optimiste, Agate subit Paris. Cette grande ville la perturbe beaucoup, habituée au grand air marin du Kerry. Elle a souvent la nostalgie de son pays, l’ambiance qui émane de l’Irlande reste gravée à jamais dans son cœur. Ce pays lui ressemble, beau et dure à la fois. Le mystère et l’amour sont également au rendez-vous et touche le cœur de tout visiteur. Comment ne pas avoir envie de rejoindre les siens, sans parler de Samuel. Dans son pays Agate s’était liée d’amitié avec cet étrange jeune homme taciturne, au regard glacé. Derrière cette carapace se cachait en réalité un cœur pur qui avait séduit la jeune irlandaise. A la mi-juin, il devait la retrouver ayant été retenu, tout comme elle, pour assurer un emploi d’été au château de Fontainebleau. L’été qui s’approchait allait changer à tout jamais la vie de la jeune femme, mais Agate était à mille lieux de pouvoir imaginer qu’elle ouvrirait la boîte de Pandore…

Chapitre I

Ce jeudi 21 juin le temps est orageux, l’ambiance électrique semble perturber les badauds. Agate se faufile dans la foule, appelant tant bien que mal un taxi. Bousculée par un homme de grande taille elle trébuche perdant ainsi un temps précieux, le taxi repart sans elle. Comment va-t-elle arriver à l’heure à l’aéroport ? Le stress monte, mais la chance est de retour, un taxi finit par la prendre et la déposer à temps devant le hall d’entrée du Paris-Charles De Gaulle. Quelques minutes plus tard, elle voit arriver les passagers du vol Dublin-Paris. Samuel est là, Agathe sent les battements de son cœur qui s’emballent, sa gorge se noue. Elle fait un signe en sa direction, il la remarque et vient à sa rencontre. Les retrouvailles se font amicales, Samuel est comme à son habitude assez fermé quant à ses émotions. Mais Agathe sait qu’il ne faut pas attendre plus de sa part, cela fait longtemps qu’elle s’est faite à l’idée que ses sentiments ne pourront être partagés, son ami est trop fermé. Elle ignore le mal qui le ronge, mais elle pressent qu’il s’agit d’un problème profond. Par respect pour sa pudeur elle ne lui a jamais posé de questions. Malgré cela elle pense pouvoir passer un bel été à ses côtés, la perspective de faire découvrir le château de Fontainebleau la remplie de joie. Agathe a toujours été fascinée par les grands rois de France. Installé dans l’appartement familial, le jeune homme s’est bien intégré au mode de vie des Mac Donaill, participant aux tâches domestiques, il soulage même sérieusement Agathe. Mais ce samedi sera pour les jeunes gens, celui des premiers pas dans l’histoire de France. Attendus par le conservateur du patrimoine du château, très vite ils sont dirigés dans une grande salle où une dizaine d’autres étudiants patientent. Alors qu’ils viennent de s’installer au fond de la salle, un homme de grande stature fait son apparition. Rapidement il explique l’organisation et répartit les tâches. Agathe a pour responsabilité d’accueillir les groupes anglophones. Sans perdre plus de temps une visite guidée du château se met en place, plusieurs groupes sous la tutelle d’un guide confirmé. Chaque salle est passée au crible, Agathe est fascinée par tant de beauté. La salle de l’impératrice la stupéfie, la délicatesse des objets collectés et l’intérêt de cette dernière pour les pays asiatiques émoustillent sa curiosité. C’est dans les pièces réalisées sous François premier qu’il se produit quelque chose d’étrange dans le cœur de la jeune irlandaise. Des symboles attirent particulièrement son attention. Tout d’abord le signe du caducée, l’intérêt de ce roi pour ce symbole la dérange, la connotation ésotérique est surprenante. L’église était encore très puissante et freinait ce genre de croyance. La suite de la visite ne réduit pas son étonnement car arrivée au palier où se trouve un grand escalier, Agate découvre tout une symbolique représentée au mur. Sans avoir été quelque peu initiée à l’ésotérisme par son grand-père, Agate n’aurait pas ressenti le moindre trouble face à ce spectacle. Devant elle, se trouvait sur les quatre murs une fresque, au centre François premier représenté par son blason et de part et d’autre des anges portant pour l’un un plan ainsi qu’une règle et pour le second un compas. Le signe des bâtisseurs… François premier était-il initié au code des bâtisseurs ? Le doute s’estompe rapidement lorsque son regard est attiré par deux statues de femmes reposant sur un socle étrange. Une tête de bélier semble-t-il, rappelant à son souvenir la symbolique de cet animal. Il lui revient en mémoire les bons moments passés en compagnie de son grand-père. Elle passait le plus clair de son temps durant les vacances scolaire chez le vieil homme. D’un tempérament plutôt taciturne, il ne manifestait pas facilement ses sentiments, sauf en compagnie de sa petite fille. Ensemble ils faisaient de longues balades et se reposaient à l’ombre des arbres du jardin familiale. Pour Agate ces moments étaient divins, la tendresse de son grand-père, la sérénité du jardin et le calme de la nature sont toujours pour elle délicieux à son souvenir. Quand elle eut l’âge de 11 ans son grand-père la jugea suffisamment mature pour l’initier aux croyances celtiques. Dans sa famille de génération en génération, le savoir se transmet oralement. Son grand-père possédait un don particulier, celui de médium. Il avait souvent prévenu les parents d’Agate sur la nature peu ordinaire de leur fille. Mais ne croyant pas à ce qu’ils considéraient comme des sornettes, cette prédiction était devenue sujet de plaisanterie. Le grand-père restait convaincu qu’il y avait en sa petite fille quelque chose de rare, que peu de personnes possèdent, un don qui d’après-lui pourrait sauver le monde. Agate n’était pas d’un tempérament égocentrique, alors l’idée d’être différente, voir supérieure aux autres ne lui effleurait même pas l’esprit. Son grand-père était pour elle une personne de grande valeur, mais elle ne le considérait pas comme un médium. D’années en années la jeune femme réussit à ouvrir sa conscience à une réalité supérieure, mais sa vie d’étudiante mit un terme à cette phase d’initiation, au grand désespoir de son grand-père. Aujourd’hui, toute cette période lui revient en mémoire. Alors c’est à la fois triste et excitée qu’Agate décide de se replonger dans la symbolique ésotérique. D’origine Celte, Agate sait parfaitement que la transmission du savoir est orale. L’objectif étant de faire perdurer dans le temps cette connaissance occulte qui ne pouvait être révélée au plus grand nombre. Petite, cette volonté du secret et du non partage la frustrait fortement, mais en grandissant elle avait fini par comprendre l’importance de maintenir caché ces vérités. Il y avait un risque énorme, la folie pour toute personne mal initiée. Lorsque s’ouvre les portes du secret, si le receveur n’est pas prêt physiquement et psychologiquement il peut se produire un court-circuit mortel… Elle avait en mémoire l’histoire de cet homme au village qui n’avait pas bien supporté l’initiation. Le pauvre homme errait sur les chemins complètement égaré et effrayé. Personne ne pouvait l’approcher, son grand-père lui avait expliqué que le malheureux avait entreprit de son propre chef de gravir rapidement les échelons de l’initiation, ne croyant pas en la puissance de la magie. D’autres finissaient par se suicider, croyant que l’au-delà serrait l’étape ultime nécessaire à leur gloire. Mais son grand-père lui avait expliqué que chaque âme sur cette planète s’était incarnée dans un but bien précis et que l’objectif de cette vie est de retrouver cette mission. Ce n’est donc pas dans l’au-delà que se trouve la solution, mais bien dans les épreuves que nous subissons tous les jours. La sagesse du vieil homme fascinait profondément Agate, elle aurait souhaité avoir le temps de revenir à lui afin de franchir à nouveau les paliers de l’initiation et comprendre sa destinée. Toute chamboulée par ces souvenirs, Agate dû cependant se recentrer sur son travail. Samuel ne fut pas dupe de son trouble, mais il ne lui en toucha pas un mot du reste de la journée. Ce n’est qu’une fois installés dans le bus qui devait les ramener à l’appartement qu’il osa aborder le sujet. Sans crainte, Agate lui fit part de son état d’âme. Le jeune homme parut un instant perplexe, comme s’il découvrait son ami pour la première fois. Étant très cartésien Samuel rappela à la jeune femme qu’il n’y a pas de temps pour le rêve ou la superstition dans la vie. Agathe se sentit humiliée, une fois de plus il l’a faisait passer pour une écervelée. A cet instant elle réalisa que son attirance pour le jeune homme était stupéfiante, différents, voir opposés dans leur conception du monde leur relation était sans cesse dans la confrontation. Mais fatiguée par cette première journée elle décida de ne pas perdre son sang-froid dans un échange verbal inutile. Elle lui laissa croire ce qu’il voulait sur la futilité des croyances et du symbolisme ésotérique. Mais dans son cœur, une flamme commençait à se réveiller et à grandir, une chaleur que rien ne peut éteindre, celle la soif de connaissances.

Chapitre II

Une semaine venait de s’écouler, Agate avait progressé dans ses recherches. La symbolique du bélier fut son premier travail. Cet animal représente le dieu nature Pan. Les croyances celtes ne lui apportèrent pas suffisamment de réponses, c’est pourquoi elle se lança à la recherche de ses origines.

Le peuple celte pourrait avoir une origine indo-européenne, tout du moins cela fait partie des hypothèses envisagées. Ce peuple aurait migré durant de nombreux siècles transmettant son savoir à travers toute l’Europe. Agate ressentait beaucoup de tristesse face à l’aberration concernant la barbarie des celtes. Pour la jeune femme l’histoire n’a pas retenue leur niveau technologique et spirituel avancé. Que François Ier ait utilisé le triskèle celte sur certaines représentations murales finit par la réveiller complètement sur l’importance de redonner aux celtes leur place légitime.

Le roi de France avait pour maîtresse, Anne de Bretagne, longtemps il éprouva des sentiments pour cette belle dame. Rien d’étonnant de trouver de-ci, de-là, des signes forts de Bretagne. Cependant Agate sentait qu’il ne fallait pas limiter l’intérêt du roi à des raisons de cœur, trop de symbolisme ésotérique occupait une place de choix dans ce château. Le triskèle attirait fortement la jeune femme sans qu’elle puisse dire pourquoi. Après quelques recherches sur l’origine du signe, elle se rendit compte qu’il était très anciens, certains le datait de la période mégalithique soit celle des chasseurs cueilleurs. Comme à son habitude elle pressentait que la connaissance du sacré remontait bien plus loin que ce que l’histoire ne voulait bien admettre. Elle se rappelait de ce temple découvert en Turquie à Gobekli Tepe datant de plus 9000 ans avant Jésus Christ. Il suscitait beaucoup d’interrogation chez les archéologues. Il était la preuve que les Hommes étaient déjà capables de bâtir des édifices de qualité, malgré de lourdes contraintes et qui plus est uniquement à des fins spirituelles. L’édifice ne servait pas d’habitation, les archéologues en étaient convaincus. Et le plus incroyable était qu’il démontrait l’antériorité de la spiritualité par rapport à l’agriculture. Les premières graines à avoir été cultivées dans ce secteur dateraient de 8000 ans avant J.C, elles seraient donc postérieures à l’édifice. L’homme est un être à part, Agathe en est convaincue, il présente de nombreux mystères. Il s’est intéressé très tôt à la spiritualité alors que nos jours, période dite évoluée, il s’en éloigne.

D’où lui vient cet intérêt si prononcé pour le sacré ? Comment expliquer qu’il ait été capable de merveilles, dans ses constructions dédiées au sacré, bien avant son propre intérêt personnel ? Finalement, pour Agate impossible d’imaginer que la technologie soit apparue de nulle part pour satisfaire des besoins spirituels. L’origine humaine devait être bien plus ancienne que ce que nous admettons. Agate décida de comprendre d’où venait le peuple détenteur du grand savoir sur la nature de l’existence même....

........

Partie Essai

L’Éveil : Mutation des corps énergétiques

La boîte de PANDORE : connaissance transcendante qui apporte l’illumination et non l’oubli. C’est un trésor caché qui doit permette à l’humanité de sortir de la domination par la peur.

Problématique : Comprendre l’enseignement ésotérique des anciens afin de développer les capacités latentes et améliorer ainsi les actions humaines envers la vie et la planète.

Constat : L’âge d’or a réellement existé. Des civilisations passées ont maîtrisé savoir et aptitudes évolués au niveau métaphysique.

Protocole : Remonter le temps à l’aide d’écrits anciens. Le point de départ est l’ésotérisme à la renaissance, il nous faut trouver son origine. Découvrir la convergence vers l’Égypte et les temples en vue d’un éveil intérieur. Retour sur l’Europe avec les celtes, leur origine indo-européenne. Il nous faudra puiser l’information dans les mythes et leurs origines. Avec le mythe de l’Atlantide, ce continent disparu et les peuples détenteurs du savoir. Nous serons alors attirés par les indiens d’Amérique. Enfin nous synthétiserons les savoirs ésotériques, afin de faire ressortir le saint Graal capable d’initier une nouvelle conscience, la nouvelle puissance du cœur. Pour terminer nous donnerons les clés du pouvoir-lumineux.

.....

Littérature ésotérique extrait "Pandore- Le secret dévoilé"

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique

Publié le 6 Juillet 2016

La période nous pousse vers la reconnexion avec notre corps et avec notre essence divine. Nous devons progresser dans les tumultes des vibrations tourbillonnantes qui peuvent nous déséquilibrer à tous les niveaux. Il est bon pour notre étincelle intérieure de reprendre contact avec notre véhicule précieux qu'est notre corps. Pour cela si vous avez la chance de pouvoir vous faire masser, alors n'hésitez pas.

Sinon je vous conseille de vous auto-masser, soit en utilisant la réflexologie plantaire, soit en réalisant des auto massages de Qi Gong. Retrouvez le contact avec ce trésor qu'est le corps humain nous est demandé pour suivre au mieux la transformation.

Il ne faut pas oublier la nourriture spirituelle et intellectuelle qui est d'autant plus appréciée en période de repos, si vous avez la chance d'être déjà en vacances. Ce n'est pas le moment de se Rendormir, l'Éveil est puissant mais il faut l'entretenir. C'est un véritable travail sur nous même qui peut nous aider à avancer.

Alors je vous propose de découvrir "Pandore Le secret dévoilé", aux éditions du Net, à la fois un roman qui vous fera voyager sur des sites mystérieux en France dans les dédales du passé et des connaissances secrètes... en Égypte pour découvrir les temples sacrés et leurs messages magiques... l’Irlande et ses sites riches en énergies ... Une quête d'absolue pour un but altruiste, l'héroïne cherche à sauver un être cher.

La deuxième partie , un essai vous permettra de trouver de la nourriture intellectuelle et spirituelle: il vous sera présenté les connaissances cachées aux non initiés par François Ier et par l'Égypte ancienne. Un savoir nécessaire dans une période de transition où nous avons besoin de comprendre la nature subtile de l'Univers et de l'être humain afin de ne pas perdre pied.

Voici le résumé du roman:

La jeune Agate Mac Donaill, étudiante en sciences est bien loin de se douter de ce qui peut l’attendre en ce début d’été. Malmenée par une situation familiale douloureuse, cette étudiante n’accepte de se résoudre à l’impensable, perdre un être cher. Guidée par son intuition, elle partira à la recherche du Saint Graal capable de guérir son père. Sur sa route elle croisera ce jeune étudiant en histoire qui lui donnera l’opportunité d’approfondir ses connaissances en métaphysique. Grâce aux indices laissés par les anciens, Agate remontera le temps pour trouver l’illumination, qui le croit-elle, pourra sauver son père. Au fur et à mesure, les preuves s’accumuleront au détour de Chambord, de Fontainebleau, de Reims, de Louxor, et d’Irlande…

Le livre est disponible sur les Éditions du Net:

http://www.leseditionsdunet.com/spiritualite-et-esoterisme/2233-pandore-le-secret-devoile-sandrine-laroche-9782312021225.html

et sur Amazon:

https://www.amazon.fr/Pandore-Secret-Devoile-Sandrine-Laroche/dp/2312021226

Ce roman est pour moi la suite d'une transmission du flambeau. Les connaissances sont un cadeau qui ne peut s'épanouir que lorsqu'il est partagé.

Si vous me faite l'honneur de lire ce livre, j'aimerais vous demander de le prêter à autant de personnes qui pourraient selon vous être sensibles et intéressées par ce sujet.

Ce serait un merveilleux cadeau si cette histoire initiatique pouvait circuler le plus possible, non pas pour la gloire ou l'argent, mais pour la transmission conviviale de la connaissance.

Je vous souhaite un bon bain d'énergie et de repos durant vos congés d'été.

Profiter de l'été pour voyager spirituellement

Voir les commentaires

Rédigé par sagessequantique